GOUVERNANCE

 

MEMBRE D’HONNEUR

Le statut de Membre d’Honneur est réservé aux personnalités qui ont rendu des services à l’Association, particulièrement contribué à la promotion et à l’amélioration de la visibilité de l’Afrique. Ce statut peut être conféré à toute personne reconnue pour sa contribution à la promotion, la valorisation et l’avancée des travaux de recherche et de l’expertise en économie de la connaissance, de la guerre économique, dans la reconversion industrielle, le développement endogène africain…Les membres d’honneur sont cooptés pour une durée illimitée.

 

LE COMITÉ EXÉCUTIF

L’Université des connaissances Africaines est constituée sous la forme associative. Sa gouvernance est organisée autour de 4 comitésessentiellement internes et de la Nationale Stratégique comme tête de réseaux à vocation externes. 
Sous la responsabilité du président Patrice PASSY ancien conseiller du Premier Ministre Adolphe MUZITO (RDC), expert international auprès du Bureau International du Travail, le Comité exécutif constitue l'instance de direction de l’UCA. À ce titre, il met en œuvre les orientations stratégiques déterminées par l’assemblée générale et autorise les investissements correspondants. Il est l’outil de gouvernance stratégique de l’UCA et gère les activités de l’association à travers le monde. Le Comité exécutif est au cœur du dispositif de gouvernance de l’UCA. 

Son rôle est de :

  • Superviser et gérer le bon fonctionnement des activités de l’association dans le monde entier
  • Étudier la stratégie et les perspectives de l’UCA à long terme
  • S’assurer de la réalisation des objectifs à court terme, moyen et long terme
  • Programmer les rendez-vous sur objectifs de l’UCA
  • Surveiller l'exécution des décisions de l'assemblée générale


Le développement de l’association est assuré par une équipe de 4 personnes :

  1. Le Président
  2. Le secrétaire exécutif
  3. Le coordonnateur général
  4. Le trésorier

 

LE COMITÉ SCIENTIFIQUE

Il est présidé par le Pr Roger Tsafack Nanfosso recteur de l’université de Dschang

  • Constitué de personnalités extérieures de haut niveau venant de différentes disciplines intéressant les domaines d’intervention l’Université des connaissances Africaines. C’est un groupe d’experts consultés pour avis par le comité exécutif et le comité commissions. Il est chargé de coordonner toutes les activités utile et nécessaire à la production de la pensée stratégique endogène africaine. Ses membres, indépendants, n’interviennent pas dans la gestion de l’association. Le comité scientifique participe pleinement aux travaux d’études, de recherche, d’échange et de publications de l’association. Il ouvre l’UCA au monde de la recherche et contribue à valoriser son patrimoine et à développer son réseau. Ses membres sont consultés sur les projets, études, offres de services de l‘UCA, soit à titre individuel soit tous ensemble selon les rendez-vous par objectifs validés par le bureau exécutif.
  • Le comité scientifique joue un rôle important dans le processus d’encadrement des activités de recherche en s’assurant, d’une part, du bien-fondé scientifique des projets de recherche menés sous la responsabilité de l’Université des Connaissances Africaines et, d’autre part, que ces projets s’inscrivent dans le processus d’innovations africaines de créations de nouvelles activités liées aux innovations africaines en réponse aux exigences de la mondialisation. Le comité scientifique met en place des règles de fonctionnement qui garantissent la qualité des décisions rendues par le comité scientifique.

 

LE COMITÉ DES EXPERTS

Il est présidé par un expert reconnu par ses pairs, nommé par le bureau exécutif.
Composé de grands experts connus et reconnus dans leurs domaines (scientifique, technologique, technique, économique…) et plus spécifiquement dans la production de nouveaux paradigmes. Le Comité des Experts a un rôle actif la production des contenus scientifique, technique, stratégique, politique, social, culturel, et environnemental…, l’élaboration des appareils de solution relatifs aux besoins émergents africains, et l’encadrement de la jeune élite africaine. L’UCA met en œuvre une expertise collective et contradictoire lors des conversations stratégiques fermées, qui permet d’apporter de meilleures garanties quant à :

  • L’approche pluridisciplinaire et innovante du sujet à traiter,
  • La diversité des sources de données et connaissances scientifiques,
  • La confrontation de différentes opinions, thèses ou écoles de pensées,
  • L’expression et l’argumentation d’éventuelles opinions divergentes, l’indépendance de l’avis.

 

LE COMITÉ COMMISSIONS

  • Au sein de l’UCA, coexistent 7 commissions à ce jour qui vont être complétées par trois autres commissions en cours d’analyse et 2 groupes de travail qui étudient les dynamiques endogènes africaines et la mondialisation, ainsi que la production des outils et méthodes pour l’africanisation future du monde. Elles vont contribuer à l'élaboration des appareils de solution de l’UCA sur les 7 faims du peuple. Ces travaux sont soumis à la validation du comité scientifique et du comité des experts. Le bureau exécutif valide en dernière analyse l’ensemble des avis.

  • Une fois validé, l’appareil de solution est transmis à la nationale stratégique, qui en tant que tête de réseaux et outil technique est sous le contrôle du comité des experts et des consultants. Elle est chargée de la mise en œuvre technique sur le terrain des solutions de l’UCA, selon les rendez-vous sur objectifs élaborés par le comité exécutif en collaboration avec les experts et les donneurs d’ordres.

  • Chacune des commissions, eu égard à la date fixée par l'Assemblée générale, sur recommandation du comité exécutif pour la clôture de la session, décide de l'ordre de priorité des questions qui lui sont renvoyées et tient les réunions nécessaires pour achever l'examen de ces questions. Elle adopte, au début de la session, un programme de travail indiquant, si possible, la date retenue comme rendez-vous sur objectif pour l'achèvement de ses travaux, les dates approximatives de l'examen des questions et le nombre de séances à consacrer à chacune d'elles.

 

ORGANISATION

L’Université des Connaissances Africaine est dirigée par un président ayant une double légitimité managériale et technique. Il est conseillé et accompagné par le président du comité scientifique ayant une légitimité académique et assisté de deux comités (commissions et experts). Les composantes de coordination couvrent les activités de la communication, de l’administration, des finances, de la DATABASE. Dans son domaine de compétence, chaque composante de coordination a pour mission d’élaborer sa stratégie, son organisation et de coordonner les projets qui en résultent en relation avec les commissions techniques chargé de concevoir des appareils de solutions en rapport avec les 7 faims du peuple.

 

COMMENT INTÉGRER UNE COMMISSION TECHNIQUE AU SEIN DE L’UNIVERSITÉ DES CONNAISSANCES AFRICAINES ?